Le soutien-gorge parfait

0

Quelles que soient nos habitudes de consommation, il importe de consacrer temps et attention au choix de notre soutien-gorge. Car, trop serré ou mal confectionné, il pourrait nous occasionner des maux de dos et de tête.

Quelle taille choisir?

La plupart d’entre nous avons tendance à choisir des soutiens-gorge trop petits. Pour y remédier, mesurez votre tour de poitrine et essayez plusieurs modèles.

Comment prendre notre mesure?

  1. Enfiler notre soutien-gorge et mesurer le tour de notre thorax en plaçant le galon à mesurer juste sous nos seins. Si la mesure est impaire, ajouter un pouce (ex.: 31 + 1 = 32). Cela détermine notre tour de poitrine (32, 34, 36, 38, etc.).
  2. Pour la taille du bonnet, mesurer sans serrer la partie la plus généreuse de notre poitrine. De la mesure obtenue, soustraire notre tour de poitrine. Un pouce de différence correspond à un bonnet A, deux pouces à un bonnet B, trois pouces à un bonnet C, et ainsi de suite.
  3. Reprendre nos mesures régulièrement, particulièrement après un changement de poids, lors d’une grossesse ou après un accouchement. À noter que les spécialistes de la plupart des boutiques de lingerie peuvent prendre notre tour de poitrine en un rien de temps. Pourquoi s’en priver?

Que doit-on surveiller à l’essayage?

Se pencher légèrement pour permettre aux seins de glisser naturellement dans les bonnets, puis agrafer le soutien-gorge. Se tenir droite devant le miroir et, d’une main, ajuster chaque sein en centrant le mamelon dans le bonnet. Se tourner de chaque côté pour s’assurer que la bande élastique ne remonte pas dans le dos. Le soutien-gorge est parfaitement ajusté lorsque:

  • le tour est confortable, les agrafes restent bien en place au milieu du dos ou sur le devant de la poitrine.
  • les bonnets sont bien remplis, ne forment pas de poches ni de plis et épousent nos formes.
  • le soutien-gorge ne remonte pas et les bretelles ne glissent pas, même si on lève les bras ou si on saute.

Comment repérer les problèmes d’ajustement?

  • Trop serré. Les bretelles laissent des marques sur l’épaule. Par contre, si le bonnet et le tour sont bien ajustés, il suffit de rechercher les modèles à bretelles plus larges et légèrement coussinées.
  • Trop petit. Les seins débordent sur les côtés ou sur le dessus; le tour remonte. On opte pour une taille plus grande.
  • Trop grand. Les bonnets bâillent ou font des poches; les bretelles ne tiennent pas en place. On passe à une taille plus petite.
  • Mal ajusté. Les armatures ne soutiennent pas les seins. Cap sur un autre modèle.
  • Ne soutient pas correctement ou ne convient pas à notre silhouette. On ressent de l’inconfort ou de la lourdeur. On passe à un autre modèle.
Partager.

Laisser un commentaire